Une déesse à Dijon Agrandir l'image

Une déesse à Dijon

Autour d'une œuvre de François Rude

Plus de détails

  • Support : Livre
  • Pages : 84 p.
  • Format : 10,5 x 17,5 cm
  • Parution : 2016
  • Collection : Essais
  • ISBN : 978-2-36441-171-5
  • ISSN : 2491-0570
  • Auteurs : Lucile Champion-Vallot

8,00 € TTC

En savoir plus

François Rude est connu de tous, non  en vertu de son nom mais grâce à l’une de ses œuvres, figurant dans la plupart des manuels d’histoire : la « Marseillaise », relief ornant l’une des faces de l’Arc de Triomphe. Mais que sait-on de ce grand maître de la sculpture romantique française ? De sa carrière, de sa pratique et de ses convictions esthétiques ? Sait-on qu’il fut à la tête de l’un des plus grands ateliers d’élèves à la fin du règne de Louis-Philippe ? Ce petit essai propose d’entrer dans le quotidien de ce statuaire du XIXe siècle, de rencontrer ses compagnons et ses élève, de les suivre dans l’atelier.
Qui connaît cet autre chef-d’œuvre de Rude, « Hébé et l’aigle de Jupiter », conservé au musée des Beaux-Arts de Dijon ? Cet essai propose aussi de découvrir cette œuvre ultime de Rude, en suivant  toutes les étapes de sa réalisation et, ce faisant, d’apprendre à la « voir ».  
Au final, il se propose de sensibiliser à la Sculpture, cet art qui court les rues mais qu’on ne regarde jamais.