Proust écrivain de la Première Guerre mondiale Agrandir l'image

Proust écrivain de la Première Guerre mondiale

  • Support : Livre
  • Pages : 192 p.
  • Format : 15 x 23 cm
  • Parution : 2014
  • Collection : Ecritures
  • ISBN : 978-2-36441-0-99-2
  • ISSN : 1630-0858
  • Auteurs : Philippe Chardin et Nathalie Mauriac Dyer
  • Direction : Sous la dir. de

20,00 € TTC

En savoir plus

On a tendance aujourd’hui à être sensible aux aspects les plus sulfureux de la vision proustienne de la guerre : sa critique virulente du « bourrage de crâne », sa satire mordante des « embusqués » et en général de l’arrière ; la surprenante bienveillance avec laquelle sont rapportées les tirades germanophiles d’un Charlus ; l’association étroite entre guerre et homosexualité – l’épisode ayant dû appartenir au quatrième ou cinquième volet de Sodome et Gomorrhe ; sa sensibilité au caractère funeste, malgré la victoire française, de la destruction du « monde d’hier », mais aussi son insistance sur la continuité des vices et des ridicules et sur le recyclage opportuniste des pires passions politiques.
À la recherche du temps perdu, roman dans la guerre, extraordinaire exemple d’intégration au sein d’une œuvre déjà largement commencée d’un événement historique considérable survenu inopinément durant la rédaction, reflète, avec son génie et ses visées artistiques propres, les contradictions de l’esprit d’un temps et d’un pays partagés entre exaltation héroïque et dégoût d’un conflit meurtrier.