Les oiseaux chanteurs Agrandir l'image

Les oiseaux chanteurs

Sciences, pratiques sociales et représentations dans les sociétés et le temps long

Plus de détails

  • Support : Livre
  • Pages : 309 p.
  • Format : 15 x 23 cm
  • Parution : 2014
  • Collection : Sociétés
  • ISBN : 1628-5409
  • ISSN : 978-2-36441-103-6
  • Auteurs : Martine Clouzot et Corinne Beck
  • Direction : Sous la dir. de

25,00 € TTC

En savoir plus

Sur 8 000 espèces d’oiseaux actuellement connues, environ 4 500 sont qualifiées de « chanteurs », appelés « oscines ». Leur particularité est d’avoir le chant en commun avec les hommes et de partager des compétences pourtant considérées comme spécifiquement humaines.
À l’interface des découvertes en éthologie et dans les sciences de la cognition, ce livre veut montrer que les sociétés du passé avaient déjà des connaissances théoriques et empiriques étonnantes sur le chant, et les soins qu’il impliquait – l’alimentation, la domestication musicale…
Le rossignol, l’alouette, la grive, le merle, etc., sont tour à tour des chantres de l’amour chez les Grecs et les troubadours, des oiseaux de bon ou mauvais augure dans la mystique et l’hagiographie médiévales, des voix de la nature, des oiseaux de luxe dans les cours européennes du Moyen Âge, des ornements dans les manuscrits enluminés, des décors de clavecins aux XVIIe et XVIIIe siècles.
À partir de différents documents textuels et iconographiques, cet ouvrage étudie plus particulièrement les critères esthétiques, culturels et sociaux élaborés au cours des siècles pour définir, représenter et imiter le chant de certains oiseaux.