Mythologie de papier Agrandir l'image

Mythologie de papier

Donner à voir l'Antiquité entre France et Allemagne (XVIIIe siècle-milieu du XIXe siècle)

Plus de détails

  • Support : Livre
  • Pages : 365 p.
  • Format : 15 x 23 cm
  • Parution : 2018
  • Collection : Histoires
  • ISBN : 978-2-36441-275-2
  • ISSN : 2269-8000
  • Auteurs : Élise Lehoux

25,00 € TTC

En savoir plus

L’archéologie, par ses relevés de fouilles, ses reconstitutions de monuments ou ses plans en 3D, donne à voir aujourd’hui un autre visage des civilisations antiques. Mais son histoire a commencé bien avant ces nouvelles technologies, avec des dessins ou des gravures, dans des livres illustrés depuis la Renaissance. Ces recueils renferment de très nombreuses représentations relatives à la mythologie gréco-romaine. C’est une autre histoire de l’archéologie, par ses livres et ses images, que cet ouvrage propose de découvrir. Comment les antiquaires ont-ils récolté, dessiné, analysé, reproduit, mis en livres ces vestiges antiques à l’heure où l’archéologie est en train de se construire comme discipline ?
Entre France et Allemagne, les savants publient de plus en plus de manuels sur « l’Antiquité figurée » entre le XVIIIe et le milieu du XIXe siècle, tandis que la science archéologique s’institutionnalise à des rythmes différents dans les deux pays. Au cours de cette période, la mythologie devient un objet de savoir de la discipline émergente et contribue à en forger la mémoire. À la croisée de l’histoire de l’archéologie et de l’anthropologie des savoirs, la « mythologie de papier » retrace la généalogie, l’histoire de la production, de la reproduction, de l’interprétation et des usages des images mythologiques par les premiers archéologues.